À vos armes, Prêt ? Racontez ! (1ère édition)

  • headers-2.png



    Bonsoir à toutes et à tous,

    La 1ère édition est officiellement lancée !

    Quelques rappels des règles :
    - Date limite pour publier son RP : 14 septembre (inclus). Édit : Prolongé jusqu'au 21 septembre (inclus)
    - 1 à 3 RCs d'un serveur FR (ou sinon le RC doit être traduit), actuel ou ancien. Le contenu (nombre de troupes, peuple, etc.) ne peut pas être modifié mais le contenant (nom du village, du joueur et de l'alliance) peuvent l'être.
    - Annonce des gagnant(e)s : 18 septembre. Édit : 28 septembre

    Pour voir les règles complètes ou pour poser des questions sur les règles ou le concours, rendez-vous sur ce sujet.

    Nous vous invitons à publier vos RPs ici au fur et à mesure qu'ils seront prêts ! Les joueuses et joueurs peuvent tout à fait commenter les RPs qui seront publiés directement sur ce sujet, le tout dans le respect des règles du forum bien évidemment !

    Au plaisir de lire vos RPs avec une bonne coupe d'hydromel !

    AA_MOD_Sig.png

    Post was edited 4 times, last by Éther ().

  • Avant l’heure, c’est pas l’heure !


    En Roumanie, sur la côte, proche de la Mer Morte, Shanks, le capitaine des Rks, réunit lors d’une soirée, tout son équipage .


    - Messieurs, voici trois jours et trois nuits que nous fakons ces misérables UNION.


    - Oui !


    - Encore !


    - Finissons–en ! Passons enfin à l’action


    - Doucement les gars. Il ne s’agit pas de faire n’importe quoi. Notre vaisseau à un rang à tenir et nous le tiendrons, sermonna Shanks, craignant trop de précipitation de ses gars.


    - Les fakes c’est pour les mauviettes, on veut taper, taper vraiment, intervint T Warriors, le guerrier tout feu tout flamme de cet équipage intrépide.


    - Il nous faut taper, et taper un grand coup, que leurs mémoires soient marquées à tout jamais par notre action, stimula encore Shanks.


    Bogdan intervint alors :

    - Et si nous volions un artefact tout en rasant un village off, je les veux damner, proposa-t-il .


    - Je vois bien là ton ambition dévastatrice, Bogdan ! Je te nomme BogDamn pour l’opération.

    - Je vais me retirer. Buvez, mangez, une longue nuit nous attend, annonça Shanks.


    Shanks se retira dans sa cabine, une ébauche de plan en tête.

    UNION avait commencé à baisser la garde, lassés par les nombreux fakes qui s’enchaînaient jours et nuits, leurs défenses se faisaient de plus en plus faible sur chaque cible .

    « Il est temps de passer à l’action, mes hommes sont chauffés à blanc, l’adversaire est moins sur ses gardes, la lassitude doit les peser », pensa-t-il.

    « C’est cette nuit ou ce ne sera point ! » tonna-t-il par devers lui .

    Il fit l’inventaire des forces disponibles dans son équipage : il choisit BogDamn et Twarriors pour l’accompagner dans son plan . Il est sûr d’eux, un peu tête brûlée mais ils iront là il leur dira d’aller.

    Il prit la carte, calcula ses temps et décida du déroulement de l’opération.


    - Messieurs, tonna-t-il en entrant dans la cambuse.


    Tous se levèrent et se figèrent sur place. Quand le capitaine parlait de cette voix, c’est qu’un évènement d’ampleur s’annonçait.


    - Nous avons faké UNION durant des jours, ils ont baissé leur garde. Nous allons taper, et taper fort ! L’heure est arrivée : nous agirons cette nuit , annonça-t-il d’un ton solennel .


    Ce fut un concert de viva et hourra, les hommes attendaient l’heure, la vraie, depuis tant de jours maintenant. Puis chacun se tut, Shanks sortit son parchemin. Ils le savaient tous, cela signifiait que les heureux élus pour cette action allaient être nommés devant l’assemblée entière.


    - Messieurs, j’ai décidé que nous partirions à trois : je passerai en premier, c’est mon rôle en temps que votre Chef. TWarriors, tu me suivras, et tâche de ne pas boire, je te veux sur la même seconde que moi !


    Twarriors exulta, être choisi par le chef pour une expédition aussi forte était un honneur !

    - Compte sur moi Shanks, je serai ton homme !


    Puis , le silence se fit. Qui serait choisi pour porter le coup fatal ? …


    - Pour achever UNION, j’ai décidé de prendre BogDamn ! Tu devras nous suivre et de près ! Ta tâche sera de voler leur artefact et de raser les dernières habitations de leur village ? Te sens-tu capable, BogDamn, de semer la damnation sur eux ?


    - Pour sur Shanks, que j’en suis capable, ils ne s’en remettront pas !, Prononça BogDamn d’un ton plein d’assurance et de fierté, droit comme un I .


    - Très bien, Messieurs, en route pour l’assaut final !


    Les attaques furent lancées :


    Shanks se battit en première ligne, attitude digne d’un chef :

    b84a261e8357d4a7c8189322bdc72bdd


    Puis vint TWarriors, qui accomplit sa mission avec exactitude :


    200825063037540225.png









































    L’apothéose finale reposait sur BogDamn :


    3e83326c22adfe559d293d1c62cfcd8d


    qui vola l’artefact et anéantit les restes du village avec ses hommes.


    Shanks, Twarriors, BogDamn rentrèrent , fiers de leur opération, qui s’était déroulée comme ils l’avaient voulu .


    Une fois de plus, Shanks avait montré à son équipage qu’il fallait bien mûrir un projet et motiver son équipage afin d’avoir une exécution parfaite le jour J !

    X1 : LOL,LoDm,LOST,LFI(win),Wait&See,NWO,Exilés, Kakolak FR X3 :~M.A~,WisC(win),triple V(win),?¿?¿?¿ ANGLO X3 : Hegemony COM turcs Italy X3 : SW-1(win), UOLLAS, NEWORDER

    ROA : %(win) Qual : Gtm,ANTP, REN Q(win), Ghetto(win) Poilus UOLLAS DACIA Mondial : COQ, BAD(win), UOLLAS

    Created : tutorials, map arte/spawn, sheets(analysing,train troop, NPC, travel time, automatic maps, def managing, optimisation)
    THE CORNER. Travian Team.





    Post was edited 3 times, last by Scyllo ().

  • A mon tour de vous proposer mon RP.

    Comme il est assez long, et pour faire durer le plaisir je vais vous le proposer en feuilleton, afin de ne pas abuser de votre patience ! A moins que justement ce procédé ne mette ladite patience à rude épreuve! :P

    Chapitre 1 : L’armée des ombres

    Chapitre 2 : Monts et Merveilles

    Chapitre 3 : Pourquoi viens-tu Natar ?

    Chapitre 4 : La croisade des gueux

    Chapitre 5 : Crassus ou le coup de grâce !

    Chapitre 6 : Loki ...tout double ! Bien fol qui s’y fie !

    Chapitre 7 : Juste un grain, c’est tout ! (partie 2)

    Chapitre 8 : Si ce n’est lui, c’est donc son frère ...

    Chapitre 9 : Ah là là… L’hallali !

    FIN





    Coraly mais tu dégaines plus vite que Lucky Luke ! ;)

    Ex-Modérateur de la Taverne: bénévole de 2010 à 2016. Nouvel antre: ensemble.forumsactifs.com (voir Cantabile)



    signat11.jpg


    Merci à Zuzu pour la mise en page de mon dessin
    Je n'en démordrai pas: je suis vraiment convaincu que seuls les imbéciles ne changent pas d'avis.

    Post was edited 30 times, last by Modours: ajout Ch 9 : Ah là là… L’hallali ! Fin du RP ().

  • Chapitre 1 : L'Orgueil




    Tout commença par une belle soirée d'été, les rapports d'espionnage des environs ne cessaient d'arriver, pour Samaël, le chef de ce petit peuple, la connaissance du territoire était primordiale.

    Il cherchait à tout prix une cible, une proie, une petite bourgade à donner à ses troupes qui attendaient que sonne le cor depuis bien trop longtemps. La paix avait tant duré que la grande majorité des combattants n'avait connu nulle bataille.

    C'est alors que la nouvelle tomba, d'innocent voyageurs venaient de s'installer non loin de la capitale de l'empire.





    Pour le chef de guerre, l'occasion était rêvée, il pourrait enfin entraîner ses troupes directement au combat tout en passant auprès d'elles pour le stratège qui les mènerait à la victoire face à ce regroupement de fermier et de paysans qui, vraisemblablement, était une réelle menace pour l'empire tout entier.

    Finalement le cor sonna !

    Toutes les troupes se rassemblèrent sur la place et écoutèrent Samaël :

    "Soldat de l'empire ! Aujourd'hui on me rapporte que des sauvages tentent de se dresser contre nous et notre volonté en s'installant sur nos frontières. Il est temps pour vous de prouver votre valeur ! Aujourd'hui le sang coulera et jamais plus ces barbares ne tenteront de venir chez nous ! Et alors nous seront crains par tous et l'apogée de notre bel empire commencera !"

    Sous les acclamations de ses braves guerriers, Samaël rejoignit son héros pour lui soumettre le plan, c'était un plan sans faille : aller tout droit et tout détruire.

    Après que son héros ait approuvé le plan, Samaël envoya les troupes donner à ce village un funeste destin.


    Après plusieurs heures d'une épuisante marche, les troupes arrivèrent finalement au petit village voisin.

    La résistance fut brève, à vrai dire il n'y en eus pas.

    Les soldats de l'empire rentrèrent dans le village, massacrèrent tous ceux qu'ils trouvèrent et enfin les catapultes firent pleuvoir le feu sur l'ennemi.

    Malheureusement, les catapultes tiraient pour la première fois et le résultat fut un peu décevant, ne tirant pas à leur cadence maximale.




    Le seul blessé dénombré fut un soldat de l'empire qui se tordit le cheville en tentant de remontant sur sa monture.


    Quand les soldats revinrent finalement à la capitale et firent leur rapport à Samaël, ce dernier se demandait pourquoi si peu de résistance.

    L'empire adverse était moins peuplé mais il devait tout de même comporter une armée sinon il était d'ors et déjà voué à l'échec.

    C'est alors que la nouvelle arriva : une armée aux couleurs de ce même empire était en vue.

    Malgré le manque de temps une défense s'organisa malgré la nuit tombée pour pouvoir résister à cette armée dont on ne savait la puissance dévastatrice, on mobilisa tous les guerriers qui auraient le temps de venir jusqu'à la capitale à temps.


    Quand finalement l'armée adverse arriva à la capitale, le cor adverse sonna et une pluie de légionnaire fonça sur la ville.

    Malgré leur nombre et la rapidité de la contre-attaque, nombreux étaient ceux à avoir répondu à l'appel, à peine les equites imperatoris arrivaient à porter des archers positionnés sur le mur qu'un mur de prétorien les contenait pendant qu'une armée de druide les prenait à revers.

    La pluie tombait et transformait la steppe sèche et déserte qu'était la zone abandonnée du centre en une marée de boue dont les flaques prenaient une funèbre et sombre teinte rougeoyante quand elles n'étaient pas cachées par les cadavres de légionnaires qui continuaient de s'empiler.

    Les béliers n'atteignirent jamais le mur de la capitale, les catapultes n'eurent pas le temps de tirer, l'armée ennemie fut dévastée en quelques dizaine de minutes à peine et le macabre résultat résonna dans toute la ville, glorifiant les braves soldats qui l'avaient défendu.



    Lorsque le héros du village vint à la rencontre de Samaël pour lui annoncer leur glorieuse victoire, un large sourire se dessina sur les lèvres de ce dernier, un sourire inquiétant laissant deviner une idée qui l'était tout autant.

    Il s'avança vers son héros et lui expliqua son idée dans le creux de l'oreille, au fur et à mesure qu'il parlait le même sourire machiavélique se dessinait sur le visage du héros, puis quand il eut terminé ses explications, tout deux explosèrent d'un rire sombre et froid, emplit de cruauté.


    Samaël sortit depuis le balcon de son hôtel de ville pour s'adresser au peuple et déclara :

    "Habitante ! Habitant ! Nous venons de survivre aux invasions barbares à travers cette cuisante défaite que nous venons de leur faire subir ! Il est temps de frapper à nouveau, une nouvelle frappe rapide et puissante pour les achever ! Nous brûlerons leurs maisons et tuerons leurs femmes et leurs enfants ! Que dis-je !? Nous tuerons leurs maisons puis brûlerons leurs femmes et leurs enfants ! Jamais plus ils n'oseront se dresser face à notre grand empire !"


    Sous une pluie d'applaudissement il se rendit accompagné de son héros à la place de rassemblement de l'armée et expliqua son plan habile aux troupes : aller tout droit et tout détruire, un plan original et sans faille.


    Puis les troupes repartirent vers leur précédente destination, bien déterminées à finir ce qu'ils avaient commencé.

    Quand ils arrivèrent ils trouvèrent les paysans dans les champs, les gueux avaient osé reprendre le travail, les chaumières fumaient, leurs gueuses avaient donc repris la cuisine et ils supposèrent que la marmaille jouait parmi les cadavres qui n'avaient sûrement pas été déplacés.

    Cet ultime affront devait être vengé !


    L'armée impériale fonça sur la petite et trop paisible bourgade, malheureusement les soldats n'avaient pas compris l'exactitude du plan de Samaël, ne sachant plus s'ils devaient brûler femmes et enfants ou maisons, ils brûlèrent tout.




    L'armée rentra victorieuse à la capitale, les mains encore salit du sang des innocents qu'ils avaient fièrement massacré, et fut acclamée par la peuple heureux d'avoir pu être débarrassé de la menace barbare que représentait ce voisin belliqueux.






    Samaël will return

    Je veux garder les pieds sur Terre, tout en ayant la tête dans les étoiles.

  • CLANDESTIN EST DE RETOUR !


    Préambule :


    8 ans que votre serviteur Clandestin n'avait pas foulé les terres de Travian.

    Egaré l'an pire dans quelques Forges, ou dans des Fantaisies peu héroïques… Non et non !

    L'adrénaline, la vraie, celle qui chaque jour tient en haleine et réveille en pleine nuit, j'ai besoin de retourner vers les peuples qui ont nourrit mes meilleures aventures et mes plus beaux récits !

    C'est décidé je m'inscrit. TS6 a démarré depuis quelques jours, je serai en retard mais cela sera d'autant plus motivant, il faut juste allez très vite, vite, VITE, c'est la clé


    Poème : Aller très vite, vite, VITE


    Aller très vite, vite, VITE, c'est la clé

    Maint retard ! Les joueurs ont démarré

    Depuis trois jours, monte le bonus Héro

    A grande Force, les oasis perdront eau

    Epée, bottes, destrier et grande housse

    Oasis bientôt livreront ressources


    Une deux et trois fois ! Bing et Bong et Bang !

    Je vais festoyer et construire choubang !



    Aller très vite, vite, VITE, c'est la clé

    Caserne montée, premières phalanges sont nées

    chétives, peu musclées, mais le regard haut

    Avec les combats gagneront des niveaux

    Bien aiguisée aucune pointe ne s'émousse

    Quelques bêtes tuées, à moi les ressources !


    Une deux et dix fois ! Bing et Bong et Bang !

    Je vais festoyer et remplir choubang



    Aller très vite, vite, VITE, c'est la clé

    Clandestin sûr ! Retrouve dextérité

    Lancer par vagues ressources pleins seaux

    Lancer par vagues s’entraîner il le faut !

    En guise de courage descend quelques mousses

    Zut une phalange par vague … C'est la détrousse !


    Une deux et trois fois ! Bing et Bong et Bang !

    Point trop il ne faut abuser du choubang !



    BONUS

    Souvenez vous, serveur fr6, Janvier 2011, jamais 2 sans 3 (dans une version Travian que cetains n'ont pas connu) … la COA du NE monte et termine sa 3ème merveille en 3 ans.

    A l'époque votre serviteur vous contait cette belle victoire "Jour après Jour", sans le plus abouti de mes RP

    http://archive.forum.travian.f…d.php?t=102967&highlight=

  • La légende FRx3-Summer2020 de Sohlexx

    L’histoire qui suit est une histoire comme il en existe des centaines de milliers à travers le monde, celle de preux guerriers disparus qui surgissent de nulle part pour venir soutenir leurs alliés contre l’ennemi. C’est une histoire qui, on le sait, sera contée par delà les mers et montagnes, au delà du grand continent même. Elle traversera vents et marrés pour finir en une légende qu’on se racontera sur des générations et des générations et qui répondra au doux nom de “Légende du FrX3-Summer2020 de Sohlexx”, du nom de celui qui l’aura mise en écriture. En voici le contenu :


    Il y a fort longtemps, avant même que la guerre soit déclarée, on pouvait apercevoir les tensions qui régnait au sein d’un royaume divisé en deux camps. Bien que le nombre de guerrier avait diminué ces dernières années, la volonté de chacun des camps n’en n’était pour le moins ébranlé. En effet, l’appât du gain était énorme, s’emparer de la couronne et dominer sur tout le territoire.


    Ainsi au cours de longues années, les camps se développèrent chacun dans leur coin, dans le but d’être prêt pour la quête ultime. Et, même si certains se risquaient à monter des bases avancées, les quelques batailles qui survenaient alors, n’étaient que les prémices de ce qui nous attendait à l’avenir. Et ainsi on laisser grossir les rangs du futur ennemi.


    Lorsque le royaume eu vent de l’existence d’artefacts au pouvoir incommensurable, les camps se mirent enfin à bouger. C’est ainsi qu’après de longue année de fausse bataille, ou les armées s’étaient livrer que des petites guéguerres de territoire pour tenter d’impressionner l’ennemis que les choses changèrent soudainement de physionomies. Les machines de guerre se mirent en route avec leurs escadrons afin de conquérir les différents artéfacts répartie partout sur le royaume.


    Néanmoins, même si les conquêtes furent âprement disputées, ce n’était pas parce que les deux camps s’étaient opposés mais bien parce qu’une troisième force avait fait son apparition. En effet, ces artéfacts, qui semblaient permettre d'accroître la force de frappe des guerriers, étaient gardés par une force mystérieuse, jusqu’alors méconnue, les Natars. L’attraction du pouvoir que conféré ces artéfacts était grande, c’est ainsi que le camps UWS/LPP décida d’envoyer quelques un de ses meilleurs bataillons pour tenter d’en appréhender le contenu. C’est donc à l’aube d’une journée d’été,que la compagnie du grand commandant Jacouille se lança dans la bataille pour conquérir un des artéfact du royaume mais il n’était bien entendu pas le seul à partir au front contre ce nouvel ennemi.



    --271BcucdkEI7Akk8QbqeY8cXEmLioiV2x7SU2LllmpnX5wLoJGhIoWmb4ttTzKdXQuasEpyH6nXmQdVcpy8qu-_o3ShOE7wqZM5I0oHOF7iVVPDOKMpspvWdoYpaKDQoF6nLF2


    Les batailles furent épiques et les victoires du camps UWS/LPP étaient nombreuses mais leurs ennemis LCN/DLSL n’étaient pas en reste. Eux aussi de leur côté avaient su glaner nombre d’artefact. Les deux camps se retrouvaient donc avec plus ou moins les mêmes atouts dans leurs manches, ne présageant donc rien de la bataille ultime qui s’annonçait à l’horizon.


    Après que les attaquants aient fait leur preuve, il était temps pour les guerriers spécialisés dans la défense d’entrer en action. Le temps que les forces offensives de chaque camps reprennent des forces, la route jusqu'à la conquête de la couronne serait longue et il fallait assurer ses arrières. C’est ainsi que les villages ou été entreposés les artéfacts les plus prestigieux se retrouvaient assailli de troupes alliés venu défendre leur bien. Il fallait bien nourrir tout ce petit monde et ce fut parfois chose délicate. Les villages n’étaient pas conçu pour recevoir autant de guerrier, la famine pouvait frapper à tout instant si les marchands ne faisaient par leur travail correctement. Et le camps UWS/LPP ne fut pas en reste de ce côté là, la famine frappant en pleine sécheresse estival, les vivres venant à manquer, faute d’une production nécessaire, des milliers de soldat périrent de ce manque de nourriture. Le camps UWS décida de revoir sa stratégie, changeant de nom et de dirigeant pour mieux repartir, les TT étaient nées.


    D’un autre côté, la route jusqu’au trône n’étant jamais de tout repos, l’idée selon laquelle des plans pour contrôler le royaume se trouvaient entre les mains Natars fit son chemin au sein celui-ci. Il n’en fallut pas moins pour que chacun des deux camps se mettent en ordre de bataille afin d’aller récupérer ces plans. Aucunes des coalitions ne pouvaient se permettre de laisser à l’autre la priorité sur ses plans. C’est ainsi que de nouveaux escadrons se mirent en route vers les villages Natars ou les plans étaient chaudement conservés.


    De nouveaux affrontements éclatèrent entre Natars et membre de chacune des coalitions. Cette fois-ci les Natars semblaient mieux préparer mais la force de frappe des deux camps avait également progressée, ne laissant que peu de chances à ces derniers. Suite à ces batailles, chacun des deux clans étaient prêt pour la couronne, la bataille s'annonçait rude, elle était imminente.


    Dans la conquête de la couronne, la formation TT/LPP semblait être plus rapide, les jours avançaient et les troupes se rapprochaient de plus en plus de la couronne. A tel point qu’ils en oublièrent l’essentiel, défendre leurs artéfacts. Dans une nuit de pleine lune, leurs ennemis montèrent une opération d’envergure qui surprit les troupes alliées des TT et la route à la couronne s’en trouva interrompu. Les DLSL/LCN avait prit l’avantage, le clan TT/LPP semblait au fond du trou, crise interne, problème d’attention, la victoire de la guerre pour le royaume semblait tendre les bras au troupe de Clayde&Soleil. Mais de son côté, Jon Snow ne comptait pas en rester là, malgré les troubles internes à son administration, tout le monde réussit à mettre de l’eau dans son vin, et à repartir de l’avant pour rebondir et reconquérir, ce qui semblait jusqu’à la veille leur revenir en toute logique, le royaume.


    C’est ainsi qu’une grande opération fut monté afin de ressaisir l’intégralité des troupes, offensives comme défensives, pour aller jusqu’à la victoire. Les troupes spécialisées en défense se répartirent les tâches, et les attaquants se tenaient en alerte pour le moment opportun. C’est lors d’une nuit agitée qu’ils décidèrent de passer à l’action, pas moins d’une dizaine d’escadron se sont alors mobilisé pour venir à bout des forces ennemis et ainsi rendre la pareil à une semaine d’intervalle.


    X7Yd2Z3vM5RwTX16GMScTx-n0sUdjI9NcwpHGAt-Atr8VTDN8TuYpECYMmQQDusmeKD5UJKH2ORma7vFqxjoLTvNcU6P-s2zJoh_PqGGgI48hVDfbxQEmSvVnOusLkJeB8FE70Bb


    Le camps TT/LPP repris du poil de la bête, mettant tout en place pour cette fois-ci aller jusqu’au bout des choses, en les faisant dans le bon ordre. Pas à pas, la victoire se rapprochait, ils en étaient conscient mais l’histoire les rappeler à eux, l’ennemi n’allait surement pas rester là sans rien tenter. Consolidant ces bases, les TT attendaient l’impact qui n’arrivait pas, mais que manigançait l’ennemi ? N’avait-il plus aucune force à jeter dans la bataille ? La guerre était-elle déjà finie ? Rien de tout cela non ! Alors qu’ils n’étaient plus qu’à un pas de la victoire, les dernières troupes ennemis s'abattirent sur les forces alliées. Tentant en vain de détruire ce qu’avait réussi à construire jusqu’alors les troupes TT/LPP, seul quelques pierres tombèrent mais les troupes en présences étaient bien trop redoutables pour faire plier les murs de la coalition. La victoire était là pour les troupes TT/LPP, ils conquirent le trône la journée qui suivit cette ultime tentative. La guerre fût belle, les batailles furent épiques, ceci ne fût possible que par la présence de preux chevalier et ceux dans chacun des camps.





    1l4uVagjnZUTpgbyTSzN4gTImZnK4ZPUJFS9_604hFzoJWgD-GPrnTqog4IVl41LXZmCuT2vKfuioUCB93W92--ntVgQ-ziaGzXXShh9fTcfgm9KP9pDuNDyR1nyBWWnmDTD7g8q




    NB : A relire pour fautes héhé

  • Tempête dans les Îles

    Alors que les renégats s'en partaient pacifier de nouvelles contrées, les Super Zéros et les Marin's s'endormaient par cette douce nuit, apaisés par une sérénité retrouvée.


    metsz10.jpg


    Tout semblait calme dans le pays des SZ & M.

    Tout était calme ? Non, pas vraiment, il suffisait de s'approcher pour entendre chuchoter tabarnak, slayers, macno, Chicago95, nad00 et IneLuTzu.

    Le conciliabule tournait autour de la question des artefacts. MarTiNiK détenait trois artéfacts.

    Le défi de voler l’artéfact mineur vitesse et le mineur tyr était au centre des discussions. Ils avaient besoin de se défouler et défier MarTiNiK les attirait.Le challenge était d’autant plus grand que Big Brother lui-même veillait sur ces artéfacts. MarTiNiK possédait aussi l’artéfact majeur espion. Les deux mineurs semblaient imprenables.

    MarTiNiK, cette princesse des Îles, telle une forteresse, veillait sur ses progénitures.

    Au cours de leurs virées nocturnes, les compères avaient imaginé un scénario digne d’un Arsène Lupin. Slayers était le cerveau de l’opération. Son esprit fébrile bouillonnait depuis la sortie des artefacts.

    Le plan machiavélique se déroulait en trois phases.

    Première phase : Parfum des îles

    Tout d’abord, il fallait bluffer l’adversaire. Les longues nuits de poker de l’hiver avaient enseigné cet art à slayers. Depuis quelques temps déjà, slayers et IneLutZu simulaient des attaques sur les villages artefacts mineurs.

    MarTiNiK relevait leur manège dès le premier fake et sûre de sa protection, semblait s’en moquer.

    (à lire du premier message en bas jusqu'au dernier en haut)

    Ses origines trahissaient la suprématie dominante affichée par le personnage. La tempête faisait rage sur les îles cette nuit là, mais cela n’inquiétait aucunement la belle, visiblement endormie par les fakes bien orchestrés.

    Deuxième phase : Les camps retranchés Marin’s

    La deuxième phase du plan s’était mise en route la nuit précédente. Deux commandos Marin’s, Tabarnak et nad00, partaient immédiatement en mission. Ces commandos devaient coloniser deux villages dans les contrées sauvages voisines de MarTiNiK.

    L’objectif leur apparu bientôt à l’horizon. La tempête sévissait de plus belle près des villages artefacts. Les emplacements choisis restaient à proximité immédiate des cibles.
    Des pannes de courant survenaient régulièrement. Tels des effets de stroboscopes, les terres à conquérir apparaissaient puis disparaissaient et réapparaissaient...

    Toutes lumières éteintes, les deux commandos lotirent les villages en un éclair, sans bruit. Tout était prêt pour la dernière phase de l’opération, la phase la plus importante et la plus critique.

    Troisième phase : L’acte de piraterie

    Les réflexes de chef de guerre d’IneLuTzu se révélèrent très vite : “Audio ?” apparaissait en lettres dorées sur le fil de discussion Skype, nom de code “ART-O-pération”. Chacun savait ce qu’il avait à faire. macno lança la conférence vocale.
    Le jeu consistait à détruire la chambre du trésor sur le village artefact, synchroniser avec un héros depuis l’un des deux villages colonisé à la hâte. Au final, un deuxième héros devait mettre l’artefact à l’abri dans le bastion SZ & M.


    13071109533914214311373230.png


    L’opération “ART-O-pération” se mettait en branle. macno chantait “Allez viens, on est bien, bien bien bien” et slayers relevait en duo.
    Après plusieurs pintes et bien des discussions sur skype au cours desquelles le monde SZ & M avait été refait maintes et maintes fois, l’off ne tarda pas à frapper.


    ...Et la synchronisation des héros réalisée. MarTiNiK n’avait rien vu venir, enivrée par la tempête, la princesse dormait à poings fermés, son artefact tyr envolé.


    I1aS6ZsaOmyx68eATqbbkZHAoONNNu5qspUR274uc8wtXorawqhQ9U8utUOsQudmD4kqP9hYlOwrveCQfX-mq7z6o-5bdL77Qa4J4-tSSm7nkKeMk7hMFN9l


    Restait le deuxième artefact, le mineur vitesse. Les troupes offensives de slayers firent de beaux dégâts et détruisirent la chambre du trésor.

    Cependant, c’était loin d’être suffisant, certaines troupes de MarTiNiK étaient sauves ou à peine blessées, quelques autres agonisaient encore. Il fallait achever le travail. IneLuTzu décida de se lancer à l’assaut.
    L’issue paraissait incertaine. Les heures s’écoulaient, puis les minutes, puis les secondes. IneLuTzu égrainait les dernières secondes “dix, neuf, huit, sept, six, cinq, quatre, trois, deux, un”.

    Un cri retenti dans la nuit... “Yeepa !” s’exclama slayers. L’attaque savamment dosée avait fait mouche !


    Et le héros de nad00 effectuait une synchronisation parfaite. Ne restait plus que le passage du deuxième héros sur le village fraichement colonisé.

    Et voici le résultat de l'opération : "l'artefact n'a pas pu être capturé. La chambre au trésor du défendeur n'était pas détruite."

    nad00 avait omis de détruire le dernier niveau de sa chambre du trésor.

    Chicago fut désigné pour envoyer son héros récupérer l'artefact et le mettre à l’abri dans le bastion.


    LM2aQC6t-JMhhsTMuhkq0gNfAXSF9t3loPDIcwJV-v3JRpbFzzqBXUoREuq1QNTr6oZVN3xzhCpzfHwLuYkLTDHcXZb3Fy7Qo6l-jPt655ANdQUpLeuCa3EK


    Le monde du tournoi x2 de l'an 2013 se réveillait aux sons joyeux des hymnes et des chants retentissants des SZ et M.
    Les guerriers félicités par les couches tôt Super Zéros et Marin’s partirent se reposer, le sentiment du devoir accompli.

    image.php?u=112488&type=sigpic&dateline=1370493298:hero2:◕ neVer RanDØm ◕

    S1 2020 neVer RanDØm / x2 2014 ~Anges~ -M- 11 / S10 CTA Alexandre II 41-M§F LaMiniMotte / x2 2013 © SM-z IneLuTzu / S1 K!ds & S4 _-I-_ - Illuminati & S9 TEUTATES neVer RanDØm / x3 _V_ neVer & Skrax / S8.com SMILE UnderLeaf / S11 BigB™ VivLeVent

  • Bien loin des habituels champs de batailles que l’on peut trouver ici et là dans l’univers Travianesque, s’est déroulé il y a quelques mois de cela, une grande soirée, un Bal auquel tout le monde aurait aimé participer.

    Ceci est l’histoire du Bal, des Salles open pour danser toute la nuit jusqu’au petit matin.



    Après des mois ponctués de banquets et de soirées dansante quasi quotidiens, c'était le grand soir, le Bal final. Après de nombreux et douloureux préparatifs intensifs, d'entraînement pour améliorer les compétences de danse de chacun, l’heure était venue.


    Pour une fois, il n'était plus question de rester cosi chez soi, confortablement installés sous le plaid, avachis dans un canapé à regarder Netflix & Chiller.

    Non, c'était le grand soir.

    Il n'était plus l’heure de faire les marioles et continuer de jouer aux Klowns. Au contraire, fini de faire tourner les torchons, à bas les nez rouges, et place à la fête.

    C'était le grand soir.

    Fini également le barbotage dans l’H2O et les sorties pêches en bateau sur l'étang du coin. On range les cirés jaunes et les hameçons pour sortir les robes et noeuds papillons.

    C'était le grand soir.

    Pas non plus question de rester à trimer dans le potager à cueillir divers Fruits & Légumes. On range la truelle, on se parfume et on s'apprête de notre beau Diadème.

    C'était le grand soir.


    Tout allez enfin se terminer, tout le monde pourrait enfin s’octroyer un repos bien mérité. Mais avant cela, le Bal se clôturera en apothéose par l'élu de la soirée, celui qui viendra à bout de tous les battles de danse et qui restera le dernier debout. Qui remportera le trône ainsi que les clefs du royaume?


    La soirée se déroula au Nord-Ouest, chez nos chers F&L. Ils ne savaient pas à quelle heure lancer les invitations, donc leurs invités choisirent pour eux: le rendez-vous est donné pour 10h45 pétante. Les hôtes décidèrent de bien tout organiser, discutant de longues heures quant aux préparatifs de la soirée, et de la meilleure stratégie à adopter afin d'être les derniers en lice.

    Après moults conversation, ils misèrent beaucoup sur leur précieux Diadème, sublime tiare flamboyante dans la nuit, que beaucoup jalousaient mais qui les aidera sans doute grandemment à la conservation du trône. Ils se doutaient que leurs concurrents tenteraient de s’en saisir avant les étapes finales pour maximiser leurs chance de victoire, bien que grands favoris de cette édition.


    L’heure est venue. Klowns, N&C et H2O débarquèrent à la soirée, et d'entrée s'attaquèrent au Diadème.

    ">


    A tour de rôles, les danseurs des 3 autres régions enchaînèrent battle sur battle contre la jardinière. Chilleurs, vaguelettes, paratonnerres, gouttes, personnages illustres, ou autre random se succédèrent, sans succès. Les patates, choux et noisettes entre autre, faisaient barrage. Du moins au début.

    Les F&L étaient certes très nombreux, mais leurs forces s'amenuisèrent rapidement. La vaguelette devint tsunami, les chilleurs se transformèrent en guerriers, les Klowns perdirent leurs sourires. Et les fruits et légumes passèrent un à un a la casserole, écrasés en bouillies, réduit en purées, découpés en petits morceaux.


    Mais soudain, les candidats se firent moins présents, les danseurs des trois régions ne faisaient plus la queue, il n’en restait plus qu’un, le dix-septième à tenter sa chance. Et il échoua, ne pouvant vaincre un résistant pois chiche aidé d’une petite myrtille.

    ">

    Le précieux Diadème du potager était sauvée, et resterait en leur possession.


    Mais le Bal était loin d'être fini. Pour certains, le joyau n'était qu’une distraction: pourquoi s’emparer de celui-ci quand on peut directement viser la première place en gagnant les principales battles ?

    Il suffit des 5 meilleurs danseurs H2O, Klown et N&C pour créer un raz-de-marée tel que les chances de victoire des F&L se trouvèrent réduites au quasi néant.

    ">

    Ils ne pourraient plus prétendre au trône tant désiré.


    Quelques battle de danse se poursuivirent ici et là, mais elles n'étaient plus de grande importance. Le Bal couronna roi, ou co-rois, nos amis du Sud-Ouest, du Sud-Est et du Nord-Est qui gravirent ensemble les marches du trône du royaume. Les amis du Nord-Ouest se contentèrent de leur précieux Diadème resté intact malgré tout et gardèrent ainsi leur titre de reine du Bal.


    Le Bal s’acheva, et même si beaucoup n’ont que très peu appréciés les mois de préparations à la programmation changeante de semaine en semaine, d'entraînement beaucoup trop tardifs voire matinaux pour se perfectionner, et aux tensions générées par cette compétition plus qu’importante, chacun des participants pourra se vanter d’y avoir participé, d’avoir été tout à tour la reine du bal mais surtout s’en souviendra sans doute très longtemps, même s’il est désormais temps de tourner la page et de passer à autre chose.

    S2 2018: leseminina (WANTED)
    S2 2019: CorNichon (FLOK)

    S3 2020: Mamie Cosette (EHPAD)


    De passage sur qualif 2019 et S1 2020 avec mon ame soeur + S2 2020 avec mes kidnappeurs.