Pinned [Nouvelle joute][L'argent]

    • [Nouvelle joute][L'argent]

      Quel est le texte qui vous touche le plus? 8
      1.  
        Texte 1 (0) 0%
      2.  
        Texte 2 (0) 0%
      3.  
        Texte 3 (1) 13%
      4.  
        Texte 4 (1) 13%
      5.  
        Texte 5 (2) 25%
      6.  
        Texte 6 (4) 50%
      Thème: L'argent
      Objectif: S'inspirer de l'image ci-contre pour produire un texte

      Style: Libre, chacun y va de son inspiration
      Taille: Pas de limites
      Délai : Vendredi le 03 Août 2018 à 14h (GMT+2)

      Participants: @Galvanix_FR, @razian_FR, @Nephesto WolfT_FR, @Kytano_FR, @PopCorn, @Modours
      Arbitre: @RedAnts

      Tout autre joueur qui soupçonne des frissons sur sa plume, ou qui la sent frémir est le bienvenu
      pour participer à cette joute.

      PS: Les textes sont à envoyer par message privé à l'arbitre.



      Voici les propositions des uns et des autres pour cette nouvelle joute
      PS: j'ai eu quelques soucis avec les mises en forme de certains textes. Je m'en excuse auprès des concernés


      Texte 1

      Argent, trop cher, trop grand, la vie n'a pas de prix !!!
      lol laissons Téléphone où ils sont.
      Etant grand fan, je vais m'inspirer un peu plus du style de Damien SEAZ.



      L'argent, le fric, le flouze, le pèze.
      Nous brûle les doigts comme de la braise.
      Nos pauvres bourses se vident bien trop vite. Oh oui bien trop vite.
      Gniak Gniak ! le banquier, guette ta faillite.
      Cet enc*** , quand t'as plein de fric, te lustre la quille.
      Mais quand y'a plus rien, Frais + Ajio, v'la qu'il torpille.
      Cet argent que tout le monde aiment tant comme des cons.
      Oui comme des cons, j'vous dis.
      Nous fait vivre constamment sous pression.
      Voir même à bout de vie.
      Les grands patrons se frottent les mains, c'est sur, on les engraisse bien.
      Ils n'ont que l'argent à la bouche, il n'y a que l'argent qui les touche.
      Y'a des dollars sur leur bavoirs, sur qu'ils en ont à nous en vendre.
      De la connerie !!!
      Les actionnaires, bien tranquilles, se gavent de dividendes.
      Toi, pauvre ouvrier, tu peux trimer pour t'acheter d'la viande.
      Qu'il est laid CE MONDE, oui killez-les !!!
      Société de merde, système corrompu où l'argent est roi.
      Quoi qu'on en dise, cet argent, il est difficile de pouvoir faire sans.
      Mais quoi qu'on en fasse, il n’achètera jamais le temps.


      Texte 2

      L'argent est Vous

      J’ai rencontré, il y a quelque temps des personne et je leur ai posé cette question: Comment ressentez-vous la vie sens argent Messieurs?

      Voici certaines de leur réponse

      "J'ai tendance à dire que la vie c'est la plus belle chose qui soit mais ces dernier temps , je suis en pleine dépression. C'est assez bizarre car ce n'est pas dans mon habitude ha ha sens doute car Mon compte Affiche un découvert."

      "Salut l’ami comment tu vas? moi je vais où le vent me mène, si je puise dire. Tu sais quand on a pris l’habitude comme moi de se contenter de ce que l’on a, on ne peut qu'aller bien tu ne Croît pas?"

      "T'es Vraiment sérieux la? T'as cru que c’était offert? Ce n’est pas un objet c'est ma voiture, 10 million qu'elle a coûtée vraiment ça se prête pas. Je vais devoir allez la laver..."

      "je suis content papa , je suis content. Regarde le ticket gagnant! dit, on peut allez acheter un cadeau pour maman avec?"

      "Encore un jours de tristesse en plus pour ne pas changer, j’ai pas d’enfant pas de femme rien pour me sentir bien. Tu me dira que j'ai des millions à portée de main mais je me sens triste a longueur de temps.
      comment faire pour vivre un tout petit jour heureux?
      Hier j'étais considérée comme pauvre pour temps ici je me sens Très riche."

      Ces réponses m'ont touchés tout particulièrement. J'ai pour le coup réaliser que l’argent n’avais pas de richesse que celle qu’on lui apportait.
      Cela est sans doute un débat très futile aujourd’hui mais si demain on nous retirait ce bien sachez que ma vie sera toujours là même Voilà qu’elle fut ma réponse à chacune de ces personnes.

      Et vous que leur auriez Vous dit ?


      Texte 3

      Les abysses fortunés


      Au sein de notre Terre,

      Nos billets sont immondes.

      Il faudra bien se taire

      Face aux géants du monde.



      Que ce soit en Thaïlande

      Ou bien à Disneyland :

      On en a plein les yeux

      Devant les miséreux.



      Oubliez la conscience

      Et créez votre science !

      Profitez de ce fric

      Et exploitez l’Afrique !



      Offrez-vous un beau char,

      Partez en farandole

      Pour piller le pétrole.

      Et prenez votre part.



      Là, les diamants sont rouges

      Las, sont tous ces enfants

      Qui s’effondrent en partant

      Vers ce rêve qui bouge.



      Un billet pour une arme,

      Un billet pour une âme.

      Un billet pour nous deux,

      Un billet pour les cieux.



      Les abysses sont nés

      Pour ces gens fortunés !

      Texte 4

      PLAIE D’ARGENT EST PARFOIS MORTELLE

      On s’attache souvent à des choses futiles.

      En se voulant trop fin on devient malhabile.

      Adam avait perdu plusieurs grosses liasses

      Et nuit et jour se lamentait

      Car sa vengeance le hantait :

      « Fallait-il être idiot pour que je me fiasse

      Au premier transporteur venu ?

      Sans argent je me sens tout nu ! »

      Adam pleurait ses sous, le fruit de son travail

      Si durement gagnés, pris par cette canaille.

      L’ami Adam n’était pas net,

      Faisant métier de proxénète !

      Pourtant il se trouvait plutôt honnête

      Puisqu’il permettait aux nénettes

      De travailler,

      Et de manger,

      D’avoir un toit, toujours un lit,

      Minijupes et mise en plis !

      Grâce à ses jolies protégées

      Et aux billets qu’il amassait,

      Son magot d’abord léger

      De jour en jour grossissait.

      « N’attendons pas que le chat miaule

      Pour savoir qu’on me cambriole.

      Il me faut trouver une planque

      Mais je vais éviter la banque

      De crainte que le fisc me vole

      Et que mon pactole s’envole

      En impôts et en TVA,

      Taxes, surtaxes à tout va !»

      Il possédait en Normandie

      Une masure, un vrai taudis

      Qu’il avait eu en héritage,

      À l’écart de tout voisinage.

      Pas question d’y aller : il était surveillé !

      Sa bonne amie le cacherait

      Et quelqu’un l’accompagnerait :

      Un homme sûr et bien payé !

      Il pensa opérer en finesse

      Pour sécuriser ses richesses.

      Il prit un étranger, un vieux Chinois muet

      Qui -hélas !- ne tint pas parole

      Et s’enfuit avec le pactole,

      Mais sans la prostituée.

      Adam le traqua sans répit

      Cherchant à le mettre au tapis.

      Il fit coup double : un coup de pot

      Arrêtant le « magot », il reprit son magot !

      Le Chinois croyait le rouler,

      Sur lui chacun put rouler !

      Il fut tué, enrobé dans le macadam

      Car telle fut la vengeance du mac Adam !

      Ce proverbe est très connu : bien mal acquis

      Ne profite jamais… Cela dépend pour qui !


      Texte 5

      Quel est donc l’ami qui m’approchait sourire
      En me contant le prix des peines et soupirs ?
      Qui ne s’est jamais dit que meilleur avenir
      N’était pas en crédit et autres tirelires ?


      On a placé le fric sur un trône divin,
      On a coupé la chique aux trésors humains,
      Il y aura un hic lorsqu’on verra plus loin,
      Découvrant ce tragique à n’être presque rien…


      Mais alors on en reste à contenter de ça ?
      On se pâme, on empeste, on veut ceci, cela,
      On achète, on déleste, on recommencera !


      Nulle valeur digne en pécule et monnaies,
      On croit ferme que guigne est perdre ses effets,
      Alors on se résigne à rêver qu’on aurait…

      Texte 6


      Le sac de Pirate







      Dans mon sac, j’ai :




      Deux chausses pour l’hiver,

      Un morceau de savon noir,



      Une boîte d’allumettes,

      Quatre mètres de mèche,

      Un kilo de poudre,

      Six grenades vides,


      Le vieux sabre de famille,

      Trois cartes au trésor,

      Le crochet du grand-père,

      Deux ceintures larges,

      Un pistolet cassé,

      Sept plumes de perroquet,


      Un œil de verre,

      Un bloc de papier souple,

      Trois morceaux de charbon,

      Une bougie fondue,

      Quatre lettres de marque,

      Un tonnelet de rhum,


      Deux compas cassés,

      Une fiole noire,

      Deux dés sales,

      Un livre brûlé

      De la viande séchée,

      Une miche de pain…


      - Qu’est-ce que tu racontes ?

      - Comment ça ?

      - Ben là, avec ton sac de pirate ! Il a pas de sac là ! Juste du fric !

      - Du fric ? et alors ?

      - Ben… tu es hors sujet !

      - Non, je ne fais que voir plus loin…J’imagine qu’avec ce fric, il va s’offrir un sac… Que dans ce sac il va y mettre une foule de choses, trouvées, achetées, volées… dans ce sac il va y mettre une histoire à écrire, une à lire et à relire… J’imagine un mec qui veut se payer une aventure, de l’action… Je l’imagine s’équiper
      pour les mers des caraïbes, apprendre à naviguer, engager quelques vieux loups de mer, s’enrichir de toc et de broc… Mais revenir toujours, sac sur l’épaule, nous le vider aux pieds, à nous donner encore, le bout d’un truc, un conte pour tous… Voilà ce que j’imagine… Alors hein, ton hors sujet ! voilà hein !




      Ah j’oubliais, dans mon sac on trouve aussi :



      Une plume d’aigle affûtée,

      Un encrier en nacre,

      Une pile de parchemins vierges…

      The post was edited 1 time, last by RedAnts ().

    • New

      Avant toute chose, merci pour vos textes. Avoir pris le temps d'y réfléchir, de les écrire et de les retranscrire à un public, qui n'a pas la même sensibilité à la plume que vous 6, cela demande du courage.

      Tour à tour, je vais tenter de porter ma critique sur chacun des textes.

      Texte 1
      Je ne connaissais pas la chanson, je l'ai découverte en lisant le texte et je tiens à avouer que l'originalité y est. Malheureusement les quelques insultes (qui peuvent se justifier) ne m'ont pas permis de rentrer totalement en harmonie entre le texte et la musique. Pour conclure je n'ai pas réussi à entendre le texte dans sa totalité avec le fond de musique. Je n'ai donc pas porté mon vote, malgré des hésitations, sur cette première proposition.

      Texte 2
      Tout comme le premier l'originalité y est. Mais je ne m'attendais pas à lire cela. Ce texte contient un fort potentiel et un domaine d'exploitation fort. Il ressemble à une étude sociologique dans un style holiste. J'ai bien aimé l'intention, mais je n'arrive pas à plonger. Je pense que le style ne se prêtait tout simplement pas à la joute. Mais j'ai confiance en l'auteur, à sa sensibilité pour nous faire découvrir quelque chose de plus ... rêveur :)

      Texte 3
      Avec ce texte on franchit un autre cap, un nouveau style d'écriture. C'est pour moi la plus grande déception de ce concours. Pas dans son style, ni même dans son écriture mais parce que j'ai ressenti un tel potentiel qui n'a pas forcement était exploité que j'en fus déçu. D'une part, je fus agréablement surpris par le parallèle de chaque paragraphe. On a une même construction: deux vers plutôt attrayant pour le plus aisé mais la contre partie pour le plus démunis. Je n'ai pu faire référence aux marxistes qui étudient le sous-développement selon la célèbre phrase: "le sous-développement est le fruit du développement" (cf exploitation sur Sud par le Nord). Toutefois, je m'attendais qu'au paragraphe final qu'il y ait autant de vers que de paragraphes écrits précédemment dont chaque vers aurait son paragraphe. J'estime également, et c'est mon second point négatif, que les références (voulues ou non) non sont pas assez exploitées. Je parle du "billet pour les cieux" qui peut faire ref au indulgence, "les diamants rouges" pour effectivement le pillage des richesses du continent africain par des puissances étrangères. Les ref y sont bien emmenées mais on reste toujours sur notre faim ;) Il ne faut pas le prendre mal, au contraire, je passe le plus de temps dessus car je fus fort heureux de lire ce texte.

      Texte 4
      L'histoire est longue, mais nous fait voyager. La maxime à la fin est vraiment incroyable, j'ai beaucoup aimé. Mais durant ce voyage entre tes lignes, je me suis perdu de temps à autre. J'ai décroché et je n'ai pas réussi à émerger totalement. De façon analogue au premier texte, je n'ai pas réussi à ressentir toutes les émotions du texte.

      Texte 5
      Autant afficher la couleur. J'ai voté pour ce texte. Un point important a fait que j'ai décidé de lui attribuer mon vote. Ce point essentiel est le fait que c'est selon moi le texte le plus abouti. On reconnait bien entendu l'une des formes d'écriture poétique les plus majestueuse à savoir un sonnet ce qui a clairement fait pencher la balance de son coté. Le texte y est rythmé, je me suis aisément en l'espace d'une petite minute laissé vagabonder par son verbe. Même si des points sont perfectibles, ce fut un agréable moment.

      Texte 6
      Il m'a fait pensé au texte 4. On y rentre et y ressort. On prend, on laisse. On navigue à coté comme dedans. En finissant sa lecture, je fus balancé. Balancé car d'une part j'ai bien aimé le texte dans sa forme et l'histoire a un potentiel mais je n'ai pas bien suivi toutes les périphéties du pirate. Il est peut-etre tard, et c'est un facteur à prendre en compte mais je ne me suis pas laissé subjuguer par le texte.

      Pour résumer, je tenais à vous remercier, tous. Chacun des textes a sa particularité, sa spécificité et ce fut un splendide moment passé à vous lire. Sachez également, que cette compétition était selon moi plutot relevée :) Vous étiez nombreux et pour certains fortement expérimentés. Cela s'est fait ressentir dans les textes de ces derniers mais ceux de vos camarades qui n'ont pas traîné derrière vous.

      C'est avec plaisir que je vous lirai une seconde fois, une troisième fois, autant de fois que le remonteur de temps de Dumbledore me le permettra!

      Excellente soirée, Akeure

      PS: je ne peux que vous présenter mes excuses sur certaines critiques. Ma plume n'y est pas plus affutée que la votre. Je souhaitais simplement vous laisser un petit commentaire pour n'esperer que vous revoir avec les petites rectifications qui permettront de vous hisser au sommet et vous voir dessiner un sourire sur votre visage :)
      Bien entendu c'est dans ta tête Harry. Mais pourquoi tout ce qu'il se passe dans notre tête ne pourrait pas être réel?
    • New

      Bonsoir à tous les visiteurs de cette joute, qu'il soient participants, réguliers, occasionnels ou même tombés là par hasard…

      Loin de moi la prétention de laisser un balayage de ressentis aussi qualitatif que celui qui précède, je vais néanmoins tenter de partager les impressions que m'ont dégagées les différentes lectures.



      Texte 1 :

      J'adhère autant au fond du propos qu'au choix des mots.

      Je fus quelque peu en bémol sur l'aspect fataliste et irrévocable, confirmé fermement par la quatrième ligne en partant du bas…

      La chute me plût davantage, effectivement !


      Texte 2 :

      Je n'ai pas accroché, en dépit de la très belle notion de prise de conscience relative à la relativité bien triste qui lie le degré de bonheur et les moyens financiers, laquelle nous rappelle combien la véritable magie de l'existence se rit de la nauséabonde monnaie et de son nombre…


      Texte 3 :

      Je l'ai dégusté, il est plutôt superbe !

      Je ne saurais en revanche le décrire si bien que d'autres ici ce pourquoi je préfère passer la main afin de ne pas en gâcher la saveur justement…


      Texte 4 :

      J'aurais presque envie d'écrire quelque chose du même tonneau que juste ci-dessus, à ceci prêt que je fût un peu moins à l'aise pour naviguer au travers des virevoltes de changement de référentiels, bien que je les eût appréciés beaucoup.


      Texte 5 :

      Manquait un peu de fluidité à mon sens dans le phrasé, sans doute à cause d'une écriture quelque peu chargée d'émotions impulsives…


      Texte 6 :

      Très surprenant, m'interpellant de frissons et de rappels à tant de choses que je crois avoir déjà croisé au cours de ma maigre expérience lyrique, en dépit de cette fabuleuse richesse d'un je ne sais quoi de " quelle belle chose que je n'ai jamais lue ! "

      Mon favori, de loin.



      J'en profite pour féliciter tous ceux avec qui j'ai eu la chance de pouvoir participer à cette joute, et salue notre arbitre pour son implication !
      Page Terra Nostra - Facebook
      Lovin' Chess - Facebook
      Versus

      Car chaque jour qui se lève est une chance, un don de l'existence, osons l'expérience afin de vivre avec vaillance !
    • New

      Bonjour

      bravo à nos 6 participants .
      Quelques impressions :
      texte 1 : pas accroché, trop d'insultes, style que je n'aime pas.
      texte 2 : cela m'a gêné de faire parler les autres, j'ai eu le sentiment de ne pas lire TON avis TON texte, et aussi trop de fautes d'orthographe et de mots (je me suis demandé parfois s'il fallait lire phonétiquement et si c'était une figure de style, mais je ne crois pas ou alors je ne l'ai pas vu)

      au global : texte 1 à 5 en général : tous les clichés sur l"argent, j'ai pas trouvé novateur

      texte 6 : OUIIIII , je vote celui la : nouveau, pas de cliché, surprenant

      voila :)
      Tools, Map artifact , quelques écrits
      LOL,LOST,Wait&See,NWO,Exilés,Tyrans(win)
      speed Fr/Uk/Com:~M.A~,WisC(win),triple V(win),?¿?¿?¿,Hegemony,SW-1(win)
      ROA : %(win) qualifs : Gtm, ANTP, REN Q(win), COQ(win)
    • New

      _Lyli_ wrote:

      Bonjour

      bravo à nos 6 participants .
      Quelques impressions :
      texte 1 : pas accroché, trop d'insultes, style que je n'aime pas.
      texte 2 : cela m'a gêné de faire parler les autres, j'ai eu le sentiment de ne pas lire TON avis TON texte, et aussi trop de fautes d'orthographe et de mots (je me suis demandé parfois s'il fallait lire phonétiquement et si c'était une figure de style, mais je ne crois pas ou alors je ne l'ai pas vu)

      au global : texte 1 à 5 en général : tous les clichés sur l"argent, j'ai pas trouvé novateur

      texte 6 : OUIIIII , je vote celui la : nouveau, pas de cliché, surprenant

      voila :)
      Quand le texte 3 décrit le pillage de l'Afrique, et que quelques temps auparavant, l'affaire Bolloré est sorti, est-ce que cela reste du domaine d'un copiage banale, d'un cliché ou décrit-il une réalité? ;)
      Certes je le comprends, on n’hésite pas à radoter ses choses là, mais ils savent tellement bien décrire ce qu'il se passe que à titre personnel j'ai apprécié :)
      Bien entendu c'est dans ta tête Harry. Mais pourquoi tout ce qu'il se passe dans notre tête ne pourrait pas être réel?